MOUVEMENTS OCULAIRES DEMOKA

D.M.O.K.A

La Déprogrammation par les Mouvements Oculaires, Kinesthésiques et Auditifs est une  technique assimilée à l’EMDR, elles sont proches en effet.

Cette méthode est exceptionnelle par la rapidité et l'efficacité de son action particulièrement dans :

-  Les Etats de Stress Post-Traumatiques (suite à : mauvais traitements, viol, violences, accidents...).

La DMOKA est une méthode inspirée de la méthode DÉ.MÉ.LÉS. (Déprogrammation des mémoires lésionnelles) mise au point par le Dr Françoise Bouquet du Canada. Elle est enseignée en France par Pascale Chavance.

Les origines de cette méthode viennent des thérapies faisant appels aux mouvements oculaires, tactiles, auditifs, ainsi que du yoga des yeux, de l'orthoptie, la P.N.L, l'hypnose et des thérapies humanistes.

Cette approche donne la possibilité de libérer la charge émotionnelle liée à des expériences douloureuses, de développer des états-ressources, de modifier nos croyances...

Nous faisons appel à des "cognitions positives" personnelles qui permettent d’installer de nouveaux comportements, de se libérer des schémas récurrents en amenant bien être, légèreté et paix intérieure.

Lorsqu’un événement douloureux n’a pas pu être “assimilé” parce que trop douloureux, les images, les sons, les perceptions et les émotions restent présents dans le cerveau, et se ravivent au moindre rappel du traumatisme.

Les mouvements oculaires permettent d'intégrer l’information traumatique et débloquent le système naturel de guérison du cerveau pour qu’il finisse le travail.

Cette méthode est exceptionnelle par la rapidité et l'efficacité de son action particulièrement dans :

-  Les Etats de Stress Post-Traumatiques (suite à : mauvais traitements, viol, violences, accidents...).

-  Les deuils non faits au sens large du terme.

-  Le traitement des émotions et sentiments "négatifs" culpabilités, colères, ressentiments... manque d’estime de soi…

-  Le changement des croyances limitantes.

-  La modification des comportements inadaptés qui peuvent accompagner ces états.

- Les états de stress récurrents, incontrôlables.

- Les phobies.

-Les états dépressifs, les dépendances affectives.

•La DMOKA sert à traiter le coté émotionnel des maladies.

•Les problèmes de poids.

•Les difficultés de vie, les blocages comportementaux.

•Emotions fortes et récurrentes, peur, colère, sentiment d’impuissance.

•La culpabilité et autres ressentiments.

•Les comportements inadaptés tels qu’addiction (tabac, alcool, boulimie).

•Les allergies : alimentaires, de printemps ou allergies respiratoires, (moucher, éternuer), allergies à des  lieux, des personnes, répulsion. La DMOKA permet le traitement psychosomatique de l’allergie.

Les thérapies neurologiques sont reconnues comme particulièrement efficaces pour traiter les souvenirs récurrents qui causent des souffrances et influent négativement sur tous les aspects de la vie.

Cette méthode est particulièrement efficace lorsque la prise de conscience et l'expression des traumatismes n'ont pas permis de libérer la souffrance.

 

 Une séance dure une heure et demi.

 C’est une thérapie avec effets rapides (quelques séances en général).

2) Protocole:

Les mouvements oculaires et tapings rapides sont accompagnés de protocoles  d’anamnèse et de questionnements  précis sur l’évènement objet de la consultation, et il est procédé à la désensibilisation de l’affect en rapport avec l’évènement ou la situation invalidante.

 3) Le mécanisme de guérison de la DMOKA est sensiblement le suivant :

•La rapidité des mouvements oculaires auditifs conduisent le cerveau cortical à un lâcher prise.

-Les tapings  kinesthésiques procèdent à un rééquilibrage entre cerveau droit et cerveau gauche.

•Le cerveau limbique désactive alors tout ou partie de l’émotion qui est évacuée.

Un travail sur les croyances limitantes dues au traumatisme,  s’effectue au fur et à mesure du protocole.

•La phase de reprogrammation en taping plus lent permet de passer de l’ancienne croyance négative ou culpabilisante, à  une croyance positive,  et la personne  peut classer l’évènement ou la situation et s'ancrer dans une nouvelle position de vie positive pour la personne.

•Les premiers  résultats apparaissent généralement dès la première ou la deuxième séance.

Rappelons de David Servan-Schreiber , dans les dernières années de son activité professionelle, n'utilisait que cette méthode (l'EMDR)  pour soigner ses patients.

 

Lire l'article sur le site chosir son psy: http://www.choisir-son-psy.com/psychotherapies/deprogrammation-par-les-mouvements-oculaires-kinesthesiques-et-auditifs/dmoka-par-un-psychopraticien.php

 

Henri Pierre Bru   Tel 06 81 58 10 55